Les trames planétaires

C’est une idée que je n’ai pas trouvée ailleurs, et cela me semble être un ajout intéressant au décor de jeu Spelljammer. Les trames planétaires sont les champs magiques naturels (ou pas), des différents mondes. Un peu comme la Toile des Royaumes oubliés, mais affectant tous les organismes vivants, et avec moins de contrôle d’une « simple » divinité. Bien entendu, le domaine divin de la Magie donne accès à ce champs planétaire, qui serait influencé par le soleil, et permettrait aux lanceurs de sorts, comme aux créatures magiques, de puiser en lui. La notion des trames planétaires serait le fondement de la classe des Planétologues, et permettrait à ces derniers d’étudier leur influence sur l’évolution des espèces, de prédire des évolutions d’ampleur cosmique, ou encore de chercher des moyens de modifier ces trames.

Il y aurait autant de trames différentes que de mondes et planétoïdes, ce qui impliquera par exemple qu’un lanceur de sorts natifs d’Oerth verra sa puissance altérée en arrivant sur Krynn. Il en va de même des créatures magiques, migrant d’une planète vers une autre, et qui se verrait peut-être incapable de procréer, ou d’employer ses pouvoirs naturels.

Il existera cependant des concordances entre certaines Trames, offrant alors des possibilités aux lanceurs de sorts de préserver une grande partie de leur potentiel. On peut distinguer quatre types de Trames concordantes à travers les Sphères Connues; Les Trames de Tellur rassemblent tous les mondes rocheux, en mesure de supporter une grande variété d’espères végétales et animales. Plusieurs panthéons participent généralement à la vitalité de ces Trames.  Les Trames d’Eolii désignent les champs magiques imprégnant les mondes gazeux, généralement des planètes géantes n’abritant que peu d’espèces mais se trouvant généralement entourées de ceintures d’astéroïdes qui bénéficient alors de ce type de Trame, alors que ces planétoïdes devraient normalement être exempt de vie. Les Trames d’Alkeon rassemblent les mondes liquides, où la vie foisonne sous une multitude de formes. Ces mondes abritent généralement des formes primitives de magie, mais les planétologues notent d’importants gisements de dracogemmes au sein de ces mondes océaniques. Enfin, les Trames Vacuu sont celles des ceintures d’astéroïdes isolées, des lunes solitaires et de tout corps de petite dimension au sein du Vide. Ces Trames sont fréquemment bien moins intenses que leurs contreparties planétaires, mais la vie, et la pratique de la magie, sont malgré tout possibles. 

Les lanceurs de sorts peuvent donc être perturbés par le changement de nature d’une Trame, mais aussi par l’intensité de cette dernière. Un monde densément peuplé, où la vie prolifère, peut être nimbé par une Trame ténue, cela pour une raison ou une autre. Les exactions divines provoquent généralement de grandes perturbations au sein du champ magique d’un monde, mais des phénomènes naturels peuvent eux aussi troubler l’intégrité d’une Trame. Les planétologues distinguent quatre densités du champ magique; Une Trame diffuse a généralement été grandement endommagée par un cataclysme ou s’est étiolée avec le temps, elle ne peut alors plus soutenir les formes avancées de magie, ni une grande variété d’espèces. Les Trames resserrées sont des champs magiques denses, permettant à de nombreuses civilisations de puiser en elles sans provoquer de désagréments pour le monde. Les Trames évoluées sont liées à des mondes densément peuplés et peuvent produire des entités de pure magie, êtres doués de conscience et devenant fréquemment des protecteurs des champs magiques. Les Trames resserrées favorisent l’apparition de nombreux phénomènes magiques et portails planaires. Enfin, les Trames renforcées sont des Trames d’un autre type ayant été altérées par des rituels avancés ou par l’intervention de plusieurs divinités. Elles n’ont qu’une durée d’existence limitée, même si certaines perdurent pour plusieurs millénaires, et permettent aux civilisations baignant dans leurs énergies d’évoluer vers de grandes magiocraties où chaque individu peut manipuler une forme magique ou une autre. Les anciens mondes Reigar furent tous dotés de Trames renforcées, et certains situés dans les Sphères Connues sont encore source de légendes incroyables.

L’influence divine

Les plus puissants panthéons ont une influence sur les étoiles et les mondes, parfois à travers plusieurs Sphères de cristal, plus fréquemment sur une. La présence du Dieu tutélaire d’un Prêtre des Sphères peut jouer favorablement en la faveur de ce dernier qui voit de possibles malus sur son niveau de sort réduits grâce à sa ferveur. Il est en outre possible pour un lanceur de sorts divins voyageant dans une autre Sphère de cristal de retrouver des dieux du Panthéon auquel il est affilié. La simple présence d’un unique dieu ami suffit à lui conférer un atout.

Mais durant ses pérégrinations, le Prêtre des Sphères rencontrent plus généralement des dieux n’ayant que faire de sa présence sur leur territoire, à lui de ne pas s’en faire des ennemis de par ses actes.

Enfin, l’influence d’un dieu ennemi de la Puissance tutélaire ou de l’un des membres du panthéon au sein d’une Sphère de cristal lointaine peut entraîner de graves conséquences sur le potentiel magique du Prêtre des Sphères qui outre le fait d’avoir à subir les assauts des prêtres rivaux, doit faire face à une récupération de ses points de magie des plus limitée.

En des lieux où l’influence du Dieu tutélaire ou du panthéon ne s’étend pas, un Prêtre des Sphères peut employer deux formes de reliques particulièrement prisées et disponibles en nombre limité au sein de chaque culte.

L’Icône est un symbole sacré imprégné de la puissance divine et permettant à un membre du culte de puiser dans les domaines divins qui lui sont normalement accessibles. Un Prêtre des Sphères se trouvant éloigné de sa divinité n’a plus accès à sa liste de sorts et une Icône lui permet donc de continuer à recevoir réponses à ses prières.

L’Autel est une forme élaborée d’Icône, particulièrement encombrant et peu pratique, il permet de conserver un lien avec chaque divinité du panthéon et d’employer au mieux sa capacité de classe d’Affinité divine.

Les conjonctions stellaires

Au sein d’une Sphère de cristal, les énergies des Trames planétaires ne se limitent pas à l’atmosphère des mondes, elles s’étendent sous une forme diffuse à travers le Vide, permettant ainsi à de nombreuses espèces d’évoluer au sein de cet élément hostile à la vie. Ces énergies se mélangent aux rayonnements solaire et stellaire durant des conjonctions pouvant engendrer de nouvelles forces ou favoriser certaines déjà existantes.

Enfin, des conjonctions stellaires peuvent influer sur les mondes mêmes se trouvant au sein de la Sphère de cristal, en amplifiant ou détruisant la Trame planétaire. Ce genre de phénomène n’arrive fort heureusement que très rarement.

Sur la table des Altérations magiques, les conjonctions sont déterminées aléatoirement, le maître de donjon lançant 1d8 tous les 1d20 jours. Une conjonction est à son plein effet au sein d’une Sphère de cristal durant 1d4 jours, elle diminue ensuite de moitié pendant 1d6 jours puis disparaît. Il est donc tout à fait probable que des conjonctions mêlent leurs effets.

Planétologue [Classe de prestige]

Bien moins flamboyant que le Magicien des Sphères, le Planétologue se consacre à l’étude des trames planétaires, leurs mystères, secrets et comportements. Bien qu’il préfère le confort de son sanctuaire, il n’est pas rare qu’un riche seigneur l’envoie en mission d’observation, souvent afin d’évaluer les richesses d’un monde à conquérir. Le Planétologue comprend les grands rouages cosmiques et tends à se détacher de l’Histoire courte, pour se concentrer sur le rythme cosmique, l’évolution des planètes et des étoiles. Sa magie est rarement pragmatique pour le groupe d’aventuriers qu’il accompagne, mais ses prédictions sont de celles qui, écoutées par le plus grand nombre, peuvent prévenir les pires cataclysmes, ou amener la plus grande prospérité.

Classes de personnage : La grande majorité des Planétologues sont des Magiciens des Sphères du 10ème niveau.

Caractéristiques : Intelligence et Sagesse sont les caractéristiques primordiales d’un Planétologue.

Alignement : La grande majorité des Planétologues sont tournés vers la Loi.

Dés de vie : d4.

Les compétences du Planétologue sont : Art de la magie (Int), Artisanat (Int), Astrologie (Int), Connaissances – Espace Sauvage (Int), Connaissances – Spatiomancie (Int), Connaissances – Histoire ancienne (Int), Connaissances – Races anciennes (Int), Connaissances – Sphères de cristal (Int), Connaissances – Planétologie (Int), Concentration (Con), Décryptage  (Int) et Profession (Sag).

Points de compétence au 1er niveau : 4+ (modificateur d’Intelligence) x4.

Points de compétence à chaque niveau additionnel : 4+ (modificateur d’Intelligence).

Armes et armures : Encore moins qu’un Magicien des Sphères, le Planétologue n’a à se soucier d’apprendre le maniement des armes et le port d’armure. Erudit reclus dans son observatoire, il s’équipe d’un simple bâton pour ses folles équipées à l’extérieur.

Sorts : Le Planétologue utilise la magie profane qu’il façonne en sortilèges puisés dans son grimoire. Il doit de posséder une valeur d’Intelligence égale à 10+ niveau du sort qu’il souhaite incanter. Il doit préparer ses sorts à l’avance et consacrer 1h après son repos afin de sélectionner quels sorts il pourra employer durant la journée. Un Planétologue est limité dans le choix de ses sorts par ses points de magie, une forte valeur d’Intelligence lui confère des points supplémentaires.

Compréhension des trames planétaires : A contrario du Magicien des Sphères, le Planétologue a suffisamment étudié les trames planétaires pour ne plus subir de malus lorsqu’il tente d’employer la magie locale pour alimenter ses sorts. Au 7ème niveau, il peut rapidement enseigner à des lanceurs de sorts profanes d’un niveau égal ou inférieur au sien comment puiser efficacement dans la trame planétaire locale, réduisant ainsi les éventuels malus de niveau de 1.

Science de la Grande conjonction : Au 4ème niveau, le Planétologue prédit efficacement les conjonctions stellaires. Son DD en Astrologie, afin de déterminer la nature et les effets d’une telle conjonction est de 16 – (modificateur de Sagesse). En outre, lorsqu’il possède le don Cadence stellaire, le Planétologue est suffisamment sensible pour percevoir des changements soudains au sein du système où il se trouve, et anticiper de (modificateur de Sagesse) jours leur réalisation.

Maître d’œuvre de la Reconfiguration : Au 10ème niveau de sa classe, le Planétologue est initié aux mystères de la reconfiguration des trames planétaires. Durant l’Âge des Prétendants, ce grand ouvrage d’ampleur cosmique n’est plus que fragmentaire, mais certaines fratries planétologistes estiment pouvoir modifier les trames de mondes dévastés par des cataclysmes. Ce n’est alors que le début d’un long cheminement fait de recherches à travers toutes les Sphères Connues, mais le Planétologue apprend à partager son savoir, octroyant un bonus de +2 dans toutes les compétences de Connaissances à celles et ceux de sa caste de 3 niveaux inférieurs.   

3 commentaires

  1. Concept intéressant, bien que je n’utilise pas la règle nombre de sort par jour / ou celle des pts de magie ( j’utilise les sort acquis/ test de compétence + spécialisation / objets, et utilisation de la vitalité/fatigue/ ou objet )- raison pour laquelle les utilisateurs de magie profane ont 1D6 pts de vie/ niveau de base…
    Par exemple dans mon univers ce n’est pas la valeur niveau qui serait impactée, mais les chances de succès d’un sort, puisqu’un sort ne s’oublie pas, et peut être le coût en fatigue/vitalité ( pour indication a considérer comme blessure temporaire)…
    A chacun son concept lié à sa cosmogonie
    Le terme de Sphèrologue, ou Tramologue ne serait-il pas plus juste pour cette classe particulière… après tout, le propre de speljammer est de passer de sphères en sphères et de s’adapter à un nouvel environnement…
    De plus certaines créatures de l’intérieur des sphères pourraient en plus profiter de ses flux de marées planétaire par le mouvement d’interaction des corps qui interagissent au sein de la dite sphère formant un ensemble de nouveau biotope, a l’exemple des interactions gravitationnelle ou électromagnétique de notre univers qui altère les éléments dit « basique » pour en faire des éléments dit « noble »… (je sais! j’ai trop écouté les cours d’hubert Reeve) : =

  2. Pas de quoi, je te remercie également de me faire réfléchir a des concepts qui ne m’avaient pas effleuré…
    un bon voyage a travers l’infinité des sphères…

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s